Norme PTI:

logo pti

Une PTI (protection du travailleur isolé) ou un DATI (dispositif d'alarme pour travailleur isolé) est un dispositif utilisé par un (ou plusieurs) travailleurs « hors de vue et hors d'ouïe » d'autres travailleurs (exemples : dans un environnement dangereux, pour des veilleurs de nuit, etc.). Il s'agit d'un appareil permettant d'alerter les secours en cas de problème. L'appel peut être déclenché de façon volontaire et/ou automatiquement, en cas de perte de verticalité du travailleur par exemple.

Type d’alarme :

Deux grands types d’alarmes existent, les alarmes déclenchées volontairement et les alarmes automatiques.

Les alarmes volontaires possèdent un bouton-poussoir permettant de déclencher une alarme si le travailleur le juge nécessaire. Certains systèmes possèdent une boucle d’arrachement (par exemple jack ou fusible) ayant le même effet qu’un bouton poussoir ; ce système est surtout utilisé dans les milieux médical/psychiatrique et carcéral.

Les alarmes automatiques sont au nombre de quatre :

  • La "perte de verticalité", qui se déclenche quand l'appareil est penché de plus d’un certain angle pendant un certain temps. C'est-à-dire lorsqu'il y a présomption de chute. Ce fonction exige que l'appareil soit attaché au travailleur de façon à suivre son attitude corporelle (debout, allongé), typiquement attaché à la ceinture, ou simplement mis dans une poche.
  • La perte de mobilité, qui se déclenche quand l'appareil est immobile pendant une durée déterminée.
  • Les alarmes de « sécurité positive », qui se déclenchent lorsqu’un dysfonctionnement est détecté, batterie faible ou vide, ou perte de liaison avec le réseau pendant un temps t. Ce type d’alarme sous-entend un contrôle permanent de la liaison avec l'appareil.
  • L'interrupteur de l'homme mort ("Dead man switch" en anglais, c'est le système de veille automatique des conducteurs de train). Au lieu de déclencher une action sur détection d'un événement, l'action se déclenche spontanément au bout du certain délai, si aucun geste n'intervient pour l'annuler.

Cadre juridique des travailleurs isolés

Les travailleurs isolés bénéficient d'un cadre juridique spécifique qui les protègent en cas d’accident. L’employeur se doit d'assurer leur sécurité et la protection de leur santé physique et mentale en prenant toutes les mesures nécessaires.

Un document unique (DUER) a été conçu par le décret n° 2001-1016 du 5 novembre 2001. Le décret a adopté la directive européenne sur la prévention des risques professionnels. Ce DUER est obligatoire pour toutes les entreprises et associations de plus d’un salarié.